Fédération Compagnonnique PARIS

> Toutes les news > Les 20 mesures concrètes

Les 20 mesures concrètes pour transformer l’apprentissage en France

Ce qu’en pensent les Compagnons du Tour de France du réseau Fédération Compagnonnique

Tous les jeunes de 16 à 20 ans en apprentissage verront leur rémunération augmenter de 30 euros net par mois.

Les Compagnons du Tour de France se réjouissent de l’augmentation du pouvoir d’achat des jeunes apprentis, une incitation supplémentaire à choisir cette voie professionnelle qui facilitera leur progression vers l’autonomie. Toutefois, pour le secteur du bâtiment, il faudra voir comment les partenaires sociaux intègreront cette évolution au regard des conditionsde rémunération déjà plus avantageuses pour les salariés de la branche.

Tous les jeunes d’au moins 18 ans en apprentissage percevront une aide de 500 euros pour passer leur permis de conduire.

Une mesure très intéressante pour faciliter l’accès à l’emploi et surtout l’employabilité dans le secteur du bâtiment ou les « chantiers » nécessitent bien souvent une mobilité individuelle accrue. Il reste à fixer le cadre de mise en place, si des temps spécifiques, incitatifs, seront réservés pendant les sessions en centre, mais en dehors des heures de formation. Les Compagnons du Tour de France, pour leur part ont d’ores et déjà décidé de se saisir de cette évolution positive en créant les conditions d’une proposition personnalisée à chaque apprenti.

Tous les apprentis dont le contrat d’apprentissage est interrompu en cours d’année auront le droit de prolonger pendant 6 mois leur formation au sein du CFA.

Certaines régions ont déjà mis en place une organisation qui répond à cette exigence (Ile de France…). C’est le système des passerelles courtes et longues qui permettent de conserver le lien avec l’apprenti en transférant sa couverture sociale à travers le statut de stagiaire de la formation professionnelle. Il peut être généralisé, les Compagnons du Tour de France sont favorables à cette formule. Toutefois, ils attirent l’attention du législateur sur le financement du dispositif, coté CFA mais aussi côté apprenti à propos de sa rémunération.

Tous les jeunes souhaitant s’orienter vers l’apprentissage mais ne disposant pas des connaissances et des compétences requises, auront accès à des prépa- apprentissage (financées par le Plan d’investissement).

Pour cette action qui reprend des éléments des dispositifs DIMA & préapprentissage existants une attention particulière est à porter au statut des jeunes au regard de leur couverture sociale.

Les Compagnons du Tour de France, déjà engagés sur les dispositifs existants sont prêts à répondre efficacement à cette évolution.


Tous les jeunes bénéficieront d’une information transparente sur la qualité des formations (taux d’insertion dans l’emploi, succès au diplôme, poursuite d’étude CFA & lycée pro, salaire des emplois visés…).

Chaque établissement du réseau des Compagnons du Tour de France fourni déjà les chiffres aux Conseils régionaux, Rectorat et CCCA Btp. Le réseau s’engage à mener une politique de relance auprès des apprentis sortants afin d’améliorer le taux de réponse et de réaliser des enquêtes simplifiées permettant la publication sur son site d’une fiche semestrielle contenant l’ensemble des informations demandées, établissement par établissement. Ces fiches pourront être exposées sur le tableau d’affichage de l’établissement.

Tous les jeunes bénéficieront de plusieurs journées annuelles d’information sur les métiers et les filières en classe de 4ème, 3ème, 2nde & 1ère.

Si les modalités effectives de cette information sont encore à organiser avec les partenaires, en particulier avec l’EducationNationale(qui, comment&quels moyens…)les Compagnons du Tour de France qui organisent déjà un cycle annuel de journées découvertes des métiers, ont décidé de mettre en place dans chacun des CFA de leur réseau une « cellule d’orientation » de typePoint d’information qui accueillera le public tous les mercredis et disposera d’une ligne téléphonique dédiée. Le site internet de la Fédération compagnonnique disposera d’un espace spécifique comprenant une animation dynamique et un renvoi vers les partenaires de l’orientation et de l’information de branche.

L’apprentissage sera ouvert aux jeunes jusqu’à 30 ans au lieu de 26 ans aujourd’hui.

Cette proposition est accueillie avec satisfaction par les établissements des Compagnons du Tour de France. Elle facilitera la mise en place de parcours individualisé pour les jeunes en changement d’orientation à la suite d’une première orientation qui ne les satisfait plus.

Toutefois l’inscription aux dispositifs d’information de type ParcoursSup devra être facilitée.

Tout contrat en alternance sera financé selon un principe simple et transparent : 1 jeune, + 1 entreprise = 1 contrat = financement.

Cette mesure est jugée comme véritablement facilitatrice pour l’évolution du nombre d’apprentis. Reste à en préciser les modalités de mise en place, en particulier au regard du montant du financement établi ainsi que des procédures de versement des financements (suivi, gestion des ruptures, etc.). Les Compagnons du Tour de France alertent les parlementaires sur l’attention particulière à porter à l’accompagnement des investissements par les CFA pour la modernisation de leurs structures.

Les Régions, l’Etat et les branches favoriseront le développement de nouveaux campus des métiers afin de proposer des parcours diversifiés aux jeunes.

Les Compagnons du Tour de France ont d’ores et déjà pensé et intégré une grande part de leurs établissements dans des schémas de type campus ou développant une palette d’offre de formation permettant la mixité des dispositifs et des publics. Afin de valoriser cette réalité, ils publieront un état des lieux mettant en lumière l’offre globale qu’ils proposent d’ores et déjà.


15 000 jeunes en apprentissage par an pourront bénéficier du programme Erasmus de l’apprentissage pour effectuer plusieurs mois de formation dans un autre pays d’Europe (contre 7 000 aujourd’hui).

Sensibles aux évolutions proposées par le Sénateur Jean Arthuis dans le cadre des évolutions du dispositif Erasmus+ et suivant, les Compagnons du Tour de France, déjà fortement impliqués dans des actions de mobilité nationale et internationale entendent renforcer leur action pour faire bénéficier aux jeunes formés dans leurs établissements des opportunités qui devraient être facilitées avec les nouvelles dispositions.

Les partenaires sociaux co-écriront les diplômes professionnels avec l’Etat.

Engagés depuis toujours dans une démarche de veille technologique et d’adaptation des contenus de formation à la réalité des entreprises et l’évolution de la commande des clients les Compagnons du Tour de France proposent de mettre à disposition des partenaires, leur savoir faire en la matière. L’Institut Européen de formation de Mouchard en sera le représentant.

Les quatre soutiens financiers existants seront unifiés et ciblés sur les TPE et PME (entreprises de moins de 250 salariés) pour les embauches sur des diplômes de niveau Bac et Pré-bac.

Les Compagnons du Tour de France, formant principalement aux métiers du bâtiment, ils attendent les recommandations issues des négociations des partenaires sociaux de la branche pour évaluer l’amélioration de la qualité du soutien apporté aux entreprises.

Le passage obligatoire devant les prud’hommes pour rompre le contrat d’apprentissage après 45 jours sera supprimé.

Cette mesure viendra faciliter le règlement à l’amiable des conflits, permettant ainsi au CFA tiers signataire du contrat de jouer pleinement son rôle de médiateur dans l’intérêt du jeune, mais aussi de l’entreprise. Sa mise en place et demandera aux partenaires de branche de bien préciser les contours définitifs de la mesure afin que les équipes des établissements puissent véritablement contribuer à accompagner les signataires du contrat en cas de rupture effective.

Le règlement des conditions de travail sera revu afin de faciliter l’intégration des jeunes apprentis dans l’entreprise (par exemple, la règlementation des horaires de travail dans les boulangeries).

Cette mesure permettra de rapprocher les règles juridiques du contrat de la réalité de l’exercice professionnel, c’est un véritable facilitateur pour l’intégration complète des jeunes dans l’univers de l’entreprise. Toutefois, les Compagnons du Tour de France attirent l’attention sur les propositions qui émergeront relatives aux compensations qui ne devront pas se faire au détriment des temps de formation en CFA.

La procédure d’enregistrement du contrat d’apprentissage sera réformée.

Les Compagnons du Tour de France souhaitent activement que cette proposition débouche sur la mise en place d’une procédure simplifiée, plus rapide qui permettrait de conforter les engagements mutuels des contractants par la transmission dans des délais plus rapides des documents règlementaires. Cela permettra aussi aux CFA d’alléger les opérations administratives au moment de l’entrée en formation, quand l’enjeu d’accompagnement des partenaires par l’établissement est crucial. Nous sommes en mesure de proposer des modalités techniques simplificatrices, aux personnes chargées d’en organiser la mise en œuvre.


La durée du contrat d’apprentissage pourra rapidement et facilement être modulée pour tenir compte du niveau de qualification déjà atteint par le jeune.

Cette mesure qui aujourd’hui fait partie des enjeux essentiels pour intégrer des jeunes en

« reconversion d’orientation » tout en valorisant leurs acquis précédents marque une véritable inscription de la réforme dans une dynamique de formation tout au long de la vie tenant compte des apprentissages et de l’expérience. Les Compagnons du tour de France qui pratiquent déjà un positionnement prenant en compte ces éléments sont pleinement favorable à cette mesure. Toutefois, la question de la validation des titres et diplômes à l’issue des parcours doit bénéficier de mesures complémentaires pour permettre l’installation d’un véritable système en corrélation avec le rythme des acquisitions par les apprenants(forme et calendrier des CCF, sessions de validations des Titres professionnels, etc.)

L’embauche d’apprentis pourra se faire tout au long de l’annéeetneserabeaucoup moins contrainte par le rythme scolaire.

Sur le principe, le réseau desCompagnons du Tour de France agrée cette mesure. Toutefois la réalité des modalités d’organisation des CFA viendra véritablement structurer sa mise en œuvre, établissement par établissement.La question des modalités de validations des titres et diplômes, qui restent à déterminer et mettre en place influera sur la souplesse du dispositif.

Une certification de maîtres d’apprentissage sera créée. Elle sera accessible par voie de formation ou reconnaissance des acquis de l’expérience.

Cette mesure qui pourra véritablement accompagner les entreprises dans leur mission d’accompagnement et de formation des jeunes contractants est une avancée notoire. Il faut que les différentes options proposées aux Maîtres d’apprentissages et à leur entreprise permettent un accompagnement financier compensatoire correspondant à la réalité des coûts supportés par les entreprises. La « récompense » des Maître d’apprentissages, eux- mêmes doit faire partie de ces mesures. Les Compagnons du Tour de France porteur d’un projet de ce type depuis de nombreuses années sont prêts à en activer la généralisation.

Les CFA pourront développer rapidement et sans limite administrative les formations correspondant aux besoins en compétence des entreprises.

C’est une évolution qui sera particulièrement efficace pour stimuler le dynamisme des établissements. Elle est de nature à valoriser la qualité de leurs relations et de leur écoute des réalités de leur territoire et des besoins entreprises. Cette capacité de développement devra trouver un écho auprès de l’ensemble des acteurs de la branche et du territoire, afin qu’un accompagnement à la mise en œuvre puisse prendre la forme de soutien financier à la création.

La qualité des formations dispensées par les CFA sera renforcée par un système indépendant de certification qui portera sur la qualité des formations, l’accueil des jeunes, leur accompagnement pédagogique.

Les établissements du réseau des Compagnons du Tour de France sont aujourd’hui tous qualifiés par l’OPQF. L’activité apprentissage est incluse dans l’enquête réalisée par l’Office lors de la constitution du dossier, toutefois les Compagnons sont favorables à un complément de validation sur les critères particuliers de l’apprentissage.


L’actualité de la Fédération
Compagnonnique

+

Les formations courtes dans le Second Oeuvre

Les formations courtes dans le Second Oeuvre

18 June 2018

+

Les formations courtes-Formations e-learning

Les formations courtes-Formations e-learning

17 June 2018

+

Les formations courtes - Informatique et BIM

Les formations courtes - Informatique et BIM

12 June 2018

•••Voir toutes les news


X

Résultats de la recherche

  • Aucun résultat...

Dans les formations

  • Aucun résultat...